Alexinterieur.fr » Deco » Comment aménager des combles : tous les types de combles sont-ils habitables ?

Comment aménager des combles : tous les types de combles sont-ils habitables ?

L’aménagements des combles peut être attrayant car il permet d’augmenter la surface de son habitation et de créer un espace personnalisable à la fois original et utile, mais c’est une procédure conditionnée par des formalités administratives, à savoir :

  • Si la surface créée excède 20 m² et que la surface complète du plancher est supérieure à 150 m², une demande d’autorisation sera nécessaire.
  • Une déclaration préalable est nécessaire si la surface créée atteint 40 m².
  • Au-delà de 40 m², la demande d’un permis de construction est obligatoire.

Les critères d’aménagements des combles

Les combles peuvent devenir un espace supplémentaire a la fois habitable et très agréables, surtout s’il est aménagé correctement, pour savoir si ses combles peuvent être aménagés ou non, il y’a les deux critères suivants à vérifier ;

  • D’une part, il faut s’assurer que la charpente existante ne chevauche pas trop sur la surface au sol, si la charpente est effectivement inadéquate et empêche tout exploitation directe de l’espace il est nécessaire de l’arranger en faisant appel à une société spécialisée.
  • D’autre part, il est nécessaire de vérifier si la hauteur est suffisante pour le faîtage, car en dessous de 1,80 m les combles sont considérés comme inhabitables, mais ils peuvent être réaménagés en espaces de rangements, ce type de travaux ne nécessite pas d’autorisation.

decoration combles

Les étapes d’aménagements des combles

Une fois que les conditions d’habitabilité ont était vérifié, il est possible de procéder à l’aménagement en s’assurant de disposer des ressources et du savoir faire nécessaires, voici les étapes a suivre pour procéder a ce types d’aménagement :

  • Premièrement, il faut calculer le budget nécessaire pour l’aménagement, il peut varier et facilement augmenter en fonction du type de travaux nécessaire, un simple bureau ou une chambre à coucher reviendront moins cher qu’une salle de bain qui nécessiterait plusieurs types raccordements.
  • Il faut ensuite penser à la création d’un véritable accès qui soit pratique et sécuritaire, si la place est insuffisante pour de véritable escalier, la mise en place d’un escalier escamotable est également une alternative intéressante.
  • Il ne faut surtout pas négliger l'isolation thermique, en commençant par diminuer les déperditions thermiques au niveau de la toiture qui est la plus sensible, le choix de l’isolant se fera en fonction du budget et des besoins.
  • Poursuivre avec l’installation de l'électricité et du chauffage si l’aménagement a pour but d’utiliser l’espace autant qu’un lieu habitable et non pas uniquement des espaces de rangements, alors il faudra simplement installer un tableau électrique secondaire qui sera raccorder au tableau principal déjà existant pour le reste de l’habitation.
  • L’aménagement d’une salle de bains implique une prolongation du circuit de distribution sanitaire c’est-à-dire les arrivées d'eau chaude et d’eau froid, l’idéal serai que la salle de bain déjà existante soit situé directement sous les combles afin de faciliter la tâche, sinon l’installation d’un chauffe-eau électrique indépendant pourrait être envisagé.
  • L’avant dernière étapes c’est le cloisonnement, dans le cas où l’espace disponible est assez suffisant la mise en place de cloisons sèches tel que des plaques de plâtre cartonné est tout à fait envisageable, car elle permet en plus d’ajouter facilement des portes de communication.
  • L’étape final est l’illumination du lieu, en effet, il est tout à fait possible de créer des ouvertures au niveau de la toiture pour apporter un éclairage et une aération naturelle, soit par la mise en place lucarnes ou de fenêtres de toit, sinon l’implantation de fenêtres à chaque extrémité au niveau des murs pignons est également envisageable.

Alex propose également :