Alexinterieur.fr » Deco » La décoration végétale : que faire avec ?

La décoration végétale : que faire avec ?

Avec l’architecture écolo qui est très en vogue en ce moment, vient maintenant le tour de la déco écolo qui commence à germer et se joint à elle. Nouvelle tendance adoptée dans les maisons chics, introduite progressivement par les architectes d’intérieur et designer les plus connus, elle se voit de plus en répandu et de plus en plus apprécié surtout par les biophiles.

L’attitude écolo-chic, comment l’adopter ?

Certaines personnes, veulent qu’à chaque recoin de leurs intérieurs et extérieurs crient l’exotisme de partout. Cependant avoir la main verte n’est pas donné à tout le monde. Mais non, bien sûr que c’est à la portée de tout le monde. L’avantage quand on opte pour une décoration 100% végétale, c’est que vous n’avez besoin ni d’ingéniosité, ni de créativité, apprenez seulement à copier. Oui, j’ai bien dit copier, inspirer vous de la nature, c’est-à-dire adopter la conduite ou le concept biomimétique, qui consiste à imiter les formes issues de la nature, qu’elle soit de type florale ou faunique. Il est vrai que ce concept est architectural, mais rien ne vous empêche de vous l’approprier et de le reproduire chez vous, à votre manière, avec votre touche personnelle. Cette approche vous transportera loin des tumultes de la ville en nous plongeant dans une ambiance agreste.

Quelles Astuces miracles pour réussir une décoration végétale ?

Afin de créer une ambiance champêtre et bucolique, un décor digne d’une campagne bohème, voici ce que vous devez faire :

  • Privilégier les terrariums : ils existent sous plusieurs formes, dépendants du type de plantes accueillies. Il sera plus judicieux de votre part d’opter pour des plantes de petites tailles susceptibles de grandir au fil du temps, au lieu de choisir celles qui sont touffues. Une fois le choix porté, pensez à diversifier vos terrariums en termes de taille, vous aboutirez ainsi à un décor vert subtil sans extravagance.
  • Introduire l’art floral : en guirlande, feuilles sous cadre, soliflore, une sorte de vases à design unique accueillant un seul type de végétal.
  • Embellir la cuisine avec des plantes aromatiques, ça apporte un confort visuel et olfactif, car les herbes vont embaumée l’espace par leur senteur, et apporter une touche esthétique. Pour ce faire, il suffit d’accrocher des jardinières au mur ou de les suspendre.
  • Se procurer des étagères XL : à travers elle, on arrive à ordonner l’espace salon ou coin ou tout type d’espace de regroupement, en disposant et regroupant l’empreinte verte dans un seul recoin.
  • Il est toutefois possible d’utiliser des caches pots, cigale wall, des accessoires qui transforment les pièces en espaces chics et stylés.
  • Choisir des objets indoor/outdoor comme les : airs planting, qui sont des suspension à plantes, tableaux végétaux stabilisés, tous sont des objets insolites pour exposer ses végétaux.
  • Faire appel à l’éco-sculpture, en intégrant des plans d’eau, des murs végétaux.
  • Et pour voir la vie encore plus en vert, utilisez l’herbier mural. Le succès que les plantes séchées ont de nos jours est époustouflant, entre tenture aux allures d’affiches publicitaires ou encore sous forme de cadres transparents, ce genre d’ornementation se décline sous diverses formes. le choix peut s’avérer difficile parfois.

La customisation est tout aussi plausible, et pourquoi pas le trompe œil comme une autre alternative. Avec la créativité des designers on arrive à avoir des objets qui prennent la forme d’une plante, comme les vases cactus par exemple. Pousser le vice au plus loin, en jouant avec les matières afin de créer un univers surréaliste, comme les plafonds engazonnés, arbres en lévitation,…etc.

On ne peut dispenser l’espace extérieur qui lui aussi est embellit et mit en valeur, à travers l’espace jardin vertical dépolluant, dont la mise en place est un peu délicate. Il faudra se munir d’un tissu en millefeuille afin d’y fixer l’ensemble des végétaux, cette disposition permettra aux plantes de récupérer la quantité d’eau nécessaire pour leur développement.

Alex propose également :