Comment se former pour devenir plombier ?

Accueil Plombier Comment se former pour devenir plombier ?

Si vous pensez que le secteur de la plomberie est démodé et qu’il ne s’occupe que des dégâts des eaux, vous vous trompez. Ce secteur est en pleine expansion. En plus de la correction des fuites d’eau, la plomberie se développe dans de nouveaux secteurs tels que l’installation de raccords de plomberie dans les nouvelles maisons et les rénovations, l’installation de piscines et de saunas et la construction de chauffages. Pour devenir plombier, vous pouvez suivre diverses formations.

Que faut-il pour devenir plombier ?

Le plombier travaille principalement dans des endroits exigus et fermés. Il passe la quasi-totalité de son temps sur place où il collabore fréquemment avec d’autres experts tels que :

  • des électriciens ;
  • des maçons ;
  • des peintres, etc.

Il intervient fréquemment sur les installations, souvent devant les clients ou les locataires. Des déplacements sont nécessaires (changements fréquents de sites) et les horaires sont généralement constants, à l’exception des opérations de réparation qui peuvent nécessiter un temps supplémentaire. Lorsqu’il s’agit de mettre à niveau des systèmes pour de nouvelles entreprises, vous pouvez vous attendre à travailler librement et avec souplesse. En général, un plombier travaille à partir de directives verbales accompagnées de dessins qui précisent la configuration de l’équipement et le diamètre des tuyaux.

Se préparer à travailler comme plombier

Le premier diplôme à obtenir pour se former au métier de plombier est le CAP en installation sanitaire ou le CAP en installation thermique. Ils s’obtiennent soit après un apprentissage de deux ans dans un lycée technique, soit après un apprentissage de deux ans dans une école technique. Ces formations s’achèvent après la troisième année. Ces diplômes peuvent également être étudiés en formation rapide, ce qui signifie que vous pouvez les obtenir en un an au lieu de deux. Pour les plombiers, la marque d’agrément “RGE” (Reconnu Garant de l’Environnement) devient de plus en plus indispensable. La formation continue peut vous aider à devenir plombier dans le cadre de la reconversion professionnelle. Il est également possible de préparer l’installation de TP en tenant compte des aspects thermiques et hygiéniques. Il existe également des cours de base en plomberie dont l’objectif est que l’élève soit capable d’effectuer des opérations expertes simples de façonnage, de raccordement et de construction pour l’exécution d’installations sanitaires à l’issue du cours, d’appliquer les différentes stratégies d’alimentation et d’évacuation dans une installation sanitaire, de mieux comprendre les règles et règlements qui régissent ces systèmes et de comprendre comment dessiner et dimensionner un système sanitaire.

Le métier de plombier nécessite une expertise

La connaissance de certaines aptitudes est requise dans le métier de plombier. La soudure, l’assemblage et le façonnage de composants, ainsi qu’une compréhension complète des conduites d’alimentation en eau et en gaz sont également des aptitudes requises. Vous devez également connaître et respecter les règles de sécurité pour l’installation de systèmes de gaz. Un plombier doit fréquemment souder lors de la construction de tuyaux. Enfin, plus vous aurez de flèches dans votre carquois, comme la compréhension de la zinguerie, des fluides thermiques et du plastique biodégradable, plus vous serez équipé pour fournir tout ce qui va de la conception d’une salle de bains à la maintenance électrique et aux gouttières en zinc. L’installation d’un système de plomberie, la reconstruction d’une salle de bains, la réparation d’une fuite d’eau, le remplacement d’une toilette, la construction d’une chaudière ou la soudure et le raccordement de tuyaux, de conduites de gaz et d’autres projets nécessitent tous l’intervention d’un plombier qualifié. Par conséquent, les travaux de plomberie diffèrent grandement d’un client à l’autre et un plombier se doit de posséder un ensemble de compétences diverses.